Le modèle coopératif

Une coopérative est une entreprise gérée démocratiquement par ses membres travailleurs et où l'apport de chacun est reconnu en terme de compétence et non en terme d'investissement.

Elle vise la viabilité, l'efficacité et la rentabilité. En ce qui concerne les décisions stratégiques, le mot d'ordre dans une coopérative est « un membre, un vote ». Autrement dit, dans ce modèle, il n'y a pas de dépendance entre le vote et le capital investi.

La solidité d'une équipe et la complémentarité de ses membres sont des conditions essentielles à l'émergence et au succès d'une coopérative de travail. C'est pourquoi la responsabilité personnelle, le respect mutuel, la collaboration et la solidarité sont nécessaires au bon fonctionnement d'une coopérative.

La coopérative de solidarité

La coopérative de solidarité se caractérise par la diversification de son membership et son ouverture au partenariat. Elle regroupe à la fois des membres qui sont des utilisateurs des services offerts par la coopérative, des membres qui sont des travailleurs au sein de celle-ci et des membre de soutien, c'est-à-dire toute personne ou société qui a un intérêt économique ou social dans l’atteinte de l’objet de la coopérative.

La coopérative de solidarité vise toutes les activités supportées par le milieu.

Elle a pour objectif d'offrir à ses membres travailleurs un emploi ainsi qu’un contrôle sur leurs conditions et milieu de travail, à ses membres utilisateurs des services pour leur usage personnel et à ses membres de soutien un environnement où sont valorisées leurs croyances, leurs idées et leurs convictions.

Pour plus d'informations sur les différents modèles coopératifs, adressez-vous au Réseau de la coopération du travail du Québec